Pailles en bagasse : le digne remplaçant du plastique ?

Pailles en bagasse : le digne remplaçant du plastique ?

De nombreux spécialistes en agro-alimentaire se penchent sérieusement sur la paille de canne à sucre en remplacement du plastique. D’ailleurs, les études et les initiatives qui abondent dans ce sens ne cessent de se multiplier. Toutefois, cette paille composée de fibres de canne à sucre viendrait-elle à bout du plastique ? Qu’est-ce qui démarque la paille en bagasse des autres matières bioplastiques ?

La paille en bagasse : ce qu’il faut savoir

Du plastique à partir de la canne à sucre

Également appelée paille de canne à sucre, une paille en bagasse est composée de fibres naturelles de canne à sucre. La paille en bagasse s’obtient en extrayant le jus de la canne à sucre. Le résidu fibreux restant est ensuite transformé en bioplastique. Il est à noter que le bioplastique serait beaucoup plus respectueux de l’environnement par rapport aux plastiques. Effectivement, la paille en bagasse serait biodégradable et prendrait moins de quelques mois à disparaître dans la nature. Aussi, lors de sa décomposition, elle génère beaucoup moins de CO2 par rapport au plastique.

D’autres composés bioplastiques

Le principal enjeu des composés bioplastiques est de supprimer définitivement l’utilisation nocive du plastique. Les bioplastiques seraient ainsi conçus à partir de ressources renouvelables et/ou biodégradables. À part la paille en bagasse, de nombreuses autres variétés de bioplastiques existent pour remplacer le plastique. Parmi elles :

  • Les polymères issus de ressources renouvelables, principalement de la matière végétale : le blé, le maïs, la pomme de terre, etc…
  • Les polymères biodégradables issus de ressources fossiles

Ces dernières années, de nombreuses boutiques en ligne se sont mises à la page et proposent des produits à base de bioplastique. Vous pourrez ainsi trouver des emballages et vaisselles écologiques fabriqués avec du bioplastique sur Pack’In’Bio.

Une solution écologique pour remplacer le plastique

Moins de déchets et plus de bioplastique :

Les partisans du zéro déchet soutiennent massivement la transformation de la canne à sucre en bioplastique. En effet, les pailles de canne à sucre qui sont généralement jetées dans la décharge sont transformées en plastique biodégradable.Salem Saumtally, le directeur de l’Institut de recherche de l’industrie sucrière (MSIRI) a d’ailleurs souligné que la canne à sucre est multifonctionnelle. Selon le spécialiste mauricien, la canne à sucre permet de produire du sucre, de la bagasse, de la mélasse, de la vinasse et de l’éthanol. Rien ne se perd et tout se transforme avec la canne à sucre.

Paille en bagasse: une matière peu coûteuse

Au-delà d’être une solution écologique, la paille de bagasse est également économique, notamment en réutilisant des matières destinées à être jetées aux ordures. Les spécialistes cherchent d’ailleurs à produire le plus grand volume de bioplastiques avec une quantité raisonnable de cannes à sucre. “ Nous estimons, ainsi, que nous pouvons produire 25 kg de bioplastique avec 150 kg de paille. Ce raisonnement est basé sur un volume de 150 kg de paille qui reste aux champs après la récolte d’une tonne de cannes”, a souligné Salem Saumtally.

Pour résumer, la paille en bagasse semble être la solution la plus prometteuse pour venir à bout du problème. Elle est peu coûteuse et élimine le problème de gestion de déchets associés à l’industrie des cannes à sucre.

fred

Related Posts

Meta title : Couvert en bambou : créer l’originalité pour tous ses événements

Meta title : Couvert en bambou : créer l’originalité pour tous ses événements

Comment s’habiller pour le dîner de Noël chez votre belle-famille

Comment s’habiller pour le dîner de Noël chez votre belle-famille

Comment bien porter des faux cils magnétiques?

Comment bien porter des faux cils magnétiques?

Déterminer un lien de filiation à l’aide d’un test de paternité

Déterminer un lien de filiation à l’aide d’un test de paternité

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *