Maisons à ossature en bois : quid des normes à respecter

La construction d’une maison à ossature en bois ne s’improvise pas : le respect de normes techniques d’une règlementation stricte est indispensable. (DTU) 31.1, (DTU) 31.2, (DTU) 31.3 : gros plan sur les normes régissant la construction de bâtiment à ossature en bois.

Construction à ossature en bois : caractéristiques

Face au succès des écoconstructions, et les mesures incitatives associées, les maisons à ossature en bois ont pignon sur rue. Ce type de construction fait la part belle à la durabilité, la performance et l’innovation, à l’heure où l’empreinte carbone des constructions classiques est de plus en plus décriée. Qu’est ce qui caractérise exactement une maison à ossature en bois ?

Représentant près de 75% du marché de la construction en bois en France, la maison à ossature en bois se distingue par sa structure porteuse entièrement réalisée en bois. Cette ossature est elle-même revêtue d’un voile constitué de panneaux en bois. Sur une maison à ossature en bois, il est possible d’intégrer dans les murs une double isolation intérieure et extérieure, permettant d’optimiser les performances d’isolation de la bâtisse.

Autre particularité de ce mode constructif : la rapidité de la construction. En effet, les différents éléments de la maison (murs, menuiseries extérieures, parements, etc.) sont préfabriqués en usine avant d’être acheminés puis assemblés sur le terrain à bâtir.

Des normes strictes

Quelle que soit la taille du projet, le recours à un constructeur de bâtiment en bois est indispensable pour réaliser une maison à ossature en bois. Une exigence imposée par la complexité de l’ouvrage, mais aussi et surtout en raison des normes techniques à respecter.

La construction des maisons à ossature en bois est régie par la norme NF DTU 31.2, laquelle constitue le document de référence pour ce type d’ouvrage. La DTU 31.2 précise notamment les caractéristiques techniques des panneaux d’isolants en laine minérale mais également celles des membranes utilisées contre la diffusion de la vapeur d’eau.

Par ailleurs, les constructeurs de maison à ossature en bois doivent se conformer à la DTU 31.3 concernant les spécifications de mise en œuvre des charpentes en bois. Il en va de même pour les escaliers et les pans en bois dont les conditions de réalisation doivent suivre la DTU 31.1. Outre le respect de ces normes, les constructions en bois doivent aussi obtenir le label BBC (Bâtiment Basse Consommation) qui impose, entre autres exigences, une analyse thermique complète réalisée par un prestataire accrédité (bureau d’études).

Previous post Comment transporter un matelas dans une voiture ?
emploi Next post La recherche d’emploi à l’étranger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *